Ministre

Adjovi Lolonyo

ANAKOMA-APEDOH

Minstre

Les chantiers sont immenses, mais le département a déjà montré sa capacité de mobilisation

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Madame APEDOH Adjovi Lolonyo épouse ANAKOMA, née le 18 février 1970 à Danyi Apéyémé (Préfecture de Danyi) est docteur en électronique (Spécialité, Electronique biomédicale).
Avant sa nomination comme ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation le 1er octobre 2020, elle était directrice du contrôle de gestion et de l’audit de TOGO TELECOM qu’elle a intégré en 2000. Elle y a fait le clair de sa carrière professionnelle et a occupé successivement les postes de :
• Chef d’équipe maintenance des centraux et systèmes à la division commutation de 2004 à 2005 ;
• Chargée de mission auprès du Directeur Réseaux de 2005 et 2009 ;
• Chef département systèmes de transmission par intérim en 2009 ;
• Chef département commutation et énergie de 2009 à 2013 ;
• Chef département gestion des plateformes et infrastructures entre 2013 et 2014 ;
• Chef département revenue assurance de 2014 à 2019.
Madame APEDOH-ANAKOMA, après son baccalauréat scientifique, (BAC II, série C4) au lycée de Kpodzi à Kpalimé en 1990, a été lauréate d’une bourse pour poursuivre ses études supérieures en France.
Accueillie à l’Université de Valenciennes, elle obtint après deux ans, le diplôme d’études universitaires générales (DEUG) scientifiques en mathématiques et physique.
Admise ensuite à l’Université Lille I, elle en sortit en 1994, diplômée de la Licence et de la Maîtrise en télécommunications. Elle entre à l’Université de Picardie Jules Verne d’Amiens où elle soutient sa thèse de doctorat en génie biomédical en 1999 après un diplôme d’études approfondies (DEA) en instrumentation micro-électronique en 1995.
Son dévouement au travail et pour son pays lui a valu d’être élevée au rang de chevalier de l’Ordre du Mono en avril 2019.
Madame APEDOH-ANAKOMA est militante et cadre du parti Union pour la République (UNIR).
Mère de trois enfants et femme au foyer, elle s’occupe personnellement de la cuisine et d’une bonne partie des tâches ménagères. Elle passe la quasi-totalité de son temps libre avec sa famille.

Chèr(e)s  Internautes,

Je me réjouis de vous savoir nombreux à visiter le site du ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation. Ce site web est un canal d’information, d’échanges et de partage, qui vous permet de découvrir le ministère, son organisation, son périmètre d’intervention et ses actions au profit des groupes cibles.

Le monde actuel est devenu un village planétaire où les populations sont confrontées à de profonds bouleversements et mutations, dont les enjeux pour les Etats, les économies et les grands équilibres nationaux ainsi que pour l’environnement quotidien, sont tout à fait inédits.

Face à ces transformations, aussi inévitables que contraignantes, le Gouvernement togolais s’est engagé à faire du Togo, un pays émergent à l’horizon 2030 afin de garantir, entre autres, aux populations un mieux-être. Cette vision qui s’intègre dans le projet de société du Chef de l’Etat, exige une démarche participative et inclusive, de manière à assurer la contribution de tous à l’effort et la satisfaction des besoins de chacun.

Dans cette perspective, notre ministère dont la mission est d’assurer la mise en œuvre de la politique de l’Etat en matière de protection sociale de la famille, des femmes, des enfants, des personnes âgées, des personnes handicapées et de toutes autres catégories de personnes vulnérables, apportera sa contribution à la réduction de la vulnérabilité et de la pauvreté en vue de faire participer le secteur à l’accélération de la croissance et à la création de l’emploi. Cette mission est en phase avec les objectifs du quinquennat 2015-2020 du Chef de l’Etat, placé sous le mandat social.

Les chantiers sont immenses, mais le département a déjà montré sa capacité de mobilisation pour opérer des changements indispensables, notamment à travers des actions d’assistance, de protection et de promotion des droits des couches vulnérables.
Dans la limite de ses compétences et de ses moyens, le ministère est résolument engagé à travailler pour une meilleure satisfaction des besoins légitimes, à la fois importants et impérieux de ces groupes cibles.

Pour la cause des femmes et des plus vulnérables, le ministère se félicite de votre intérêt et de votre disponibilité à lui apporter votre soutien.

En consultant ce site, vous disposez de toutes les informations relevant du département. Vous pourrez également faire des suggestions ou recommandations dans le sens de l’amélioration des services du ministère.

Bonne navigation.